• Saluuuut tout le monde !

    Me revoici aujourd'hui pour un nouvel article un peu en retard je l'avoue ; la dégustation Candysan, que j'ai faite avec deux amies pour l'anniversaire de l'une d'elle le mois dernier !

    On avait fait une grosse commande sur le site, d'environ 60€, donc il y avait de quoi manger ! C'est pas compliqué, on a pas pu tout finir le soir même (bon faut dire j'avais deux petites natures avec moi xD).
    Du coup je vais essayer de vous faire un descriptif de chaque produit, avec ma note personnelle à la fin :) J'essaierai d'être la plus objective possible ! La note sera parfois une moyenne de nos trois notes, et je tâcherai d'expliquer au mieux nos avis lorsque ceux ci divergent trop. Petite info supplémentaire ; j'ai une amie hypersensible à tout ce qui "pique", et l'autre est assez sensible aussi. Quant à moi je n'ai pratiquement pas de ressenti à ce niveau-là, donc cela pourrait être une échelle intéressante.

    Allez c'est parti !

    ~ Première partie : Les bonbons ~

    Dégustation Candysan

    Donc on avait un lot de 11 bonbons au total (il y en a un qui n'est pas sur la photo). On a essayé de diversifier au maximum, que ce soit dans les goûts, la texture, etc.

    Dégustation Candysan

    Voici un lot de bonbons "piquants". Donc c'est parti !
    1- Pachi Pachi Panic goût Soda + Raisin : Ces bonbons sont vraiment à tester ! Ce sont des petits "granulés" que l'on met dans sa bouche et qui pétillent littéralement parlant. On dirait un feu d'artifice dans sa bouche c'est génial xD ! La sensation est très drôle je trouve. En ce qui concerne le goût on sent bien le soda et le raisin, simplement qu'à mon sens le goût raisin est toujours très "chimique" (mais j'ai été la seule à avoir eu cette sensation donc...). Dans tous les cas c'était très bon et nous avons toutes les trois apprécié.
    Note : 8/10

    2- Shigekix Cola : Alors ces bonbons se veulent assez piquant dès le début, à la façon tête brûlée, sauf que la sensation n'était pas exceptionnelle. Le coca avait un goût un peu chimique, et cela restait très soft. Une de mes amies présentes étant très sensible au "piquant" n'a presque pas réagi à celui-là. Après il n'était pas horrible, juste très banal.
    Note : 5/10

    3- Fettuccine Raisin : Ces bonbons me font un peu penser au langue de chat que l'on trouve chez nous... mais en moins bon. Je crois que le goût raisin en bonbon n'est décidément pas fait pour moi. Après cela restait mangeable, si ce n'est que ce n'était pas exceptionnel. On pensait qu'ils piquaient, que nenni !
    Note : 5/10

    4- Super Lemon : En gros ce sont des têtes brûlées mais en moins fort. Voilà xD Franchement j'ai été déçue. J'avais déjà pris les cola et on sentait mieux le coté "piquant". Pour ceux-ci, je n'ai rien ressenti et le citron n'était même pas folichon. Nous avons été deux à ne pas aimer, contre une qui trouvait ça correct.
    Note : 4/10

    Dégustation Candysan

    Et on attaque le 2nd et dernier lot de bonbons !
    1- Mintia Aqua Spark (soda et orange) : Ce sont des mini (mais vraiment mini) pastilles à sucer. Il y en a 50 au total, mais elles s'avalent très vite. Elles sont assez addictives, pas exceptionnelles mais elles se laissent très bien manger. Le goût soda/orange n'est pas très prononcé, néanmoins il n'est pas mauvais.
    Note : 7/10

    2- Guimauve : Petit bonus de la part de Candysan, il s'agit d'une simple guimauve, qui n'avait rien d'exceptionnelle. Le souci c'est qu'elle avait collé au plastique à cause de la chaleur, et n'était pas du tout agréable à manger. Elle collait énormément aux doigts en plus de cela. Pour ma part je n'ai pas aimé, mais mon autre amie a apprécié. Mais aucune originalité.
    Note : 4/10

    3- Pureral pêche : La texture est assez étrange. C'est plutôt gélatineux, ce qui fait que cela ne plaira pas à tout le monde. Je pensais que l'intérieur serait plus fondant mais il n'en était rien. Par contre l'odeur et le goût de la pêche sont très prononcés et perso j'ai bien aimé. Cette fois, tout dépendra si vous aimez la texture qui est particulière.
    Note : 5/10

    4- Bonbons sifflants ramune : Depuis le temps que j'avais envie de les essayer ceux-là ! Ils sont très célèbres au Japon dû à leur originalité ; en mettant le bonbon entre nos dents et qu'on souffle, cela fait un sifflement assez aigu. C'est un petit jouet tout en étant un bonbon. Et en ce qui concerne le goût, c'est exactement les "colliers" qu'on trouve en France. Pour ma part, c'était un vrai régal ! Une seule d'entre nous n'a pas trop apprécié, mais de base elle n'aime pas les "colliers" donc cela se comprenait. 
    Note : 8/10

    5- Candy spray, goût orange/raisin/pomme verte : On a la même chose chez nous. Ce sont des petits spray très sucrés. Perso j'ai adoré la pomme verte, très prononcée mais pas écoeurante. L'orange avait un petit goût de médicament, quant au raisin... Eh bien vous connaissez déjà mon avis là dessus !
    Note : 6/10

    6- Puchitto Melon Soda : Des petits bonbons assez mous, un peu style chewing gum dans la texture. Le goût était assez doux et rafraichissant à mon sens. Il n'a pas fait l'unanimité, sauf chez moi. Ils se mangent assez rapidement et facilement.
    Note : 6/10

    ~ Deuxième partie : Les gâteaux ~

    Dégustation Candysan

    Voici le lot de 12 gâteaux cette fois  ! Beaucoup de coup de coeur de mon coté, mais je ne vous fais pas languir plus longtemps, et c'est parti o/ !

    Dégustation Candysan

    Voici le premier lot de gâteaux !
    1- Koala no machi : On commence avec du très lourd. Un de mes énormes coups de coeur. Je l'avais déjà gouté lors d'une première commande, mais c'était goût fraise. Là j'avais choisi chocolat au lait. Et bon sang c'est un délice. Et j'adore le "design" des biscuits ; ils sont en forme de petit koala et dessus est dessiné un koala différent. C'est vraiment adorable et très bon. Je ne m'en lasse pas.
    Note : 7/10

    2- Pocky fraise douce : Alors une amie voulait absolument essayer ces pocky et ils ont été assez décevants. Tout simplement parce qu'on ne ressentait pas du tout la fraise. J'avais plutôt l'impression de manger des pocky goût biscuit. Du coup je ne vous conseille pas cette saveur.
    Note : 4/10

    3- Elise édition La Petite Sirène : Ai-je besoin de dire pourquoi j'ai pris ces biscuits ? Vraiment ? Bon en tout cas ils ont été délicieux. Ce sont des bâtonnets remplis d'un côté par de la fraise et de l'autre du chocolat blanc. Un très bon mélange, qui n'en faisait pas du tout un biscuit écoeurant, et ça c'est top ! Et le packaging est magnifique !
    Note : 9/10

    4- Giant Caplico fraise : C'est un gâteau sous forme de glace, donc cornet et boule de glace "mousseuse" à la fraise. La texture est vraiment délicieuse, c'est doux, et on a l'impression de croquer dans une glace sauf qu'elle n'est pas "froide". Un gros coup de coeur !
    Note : 9/10

    5- Horn citron-chocolat : Ce sont des petits biscuits dont l'intérieur est un fondant au citron et le bord recouvert de chocolat noir (mais léger). J'ai vraiment adoré l'association des deux. Seul regret ; leur taille. Ils se mangent beaucoup trop vite.
    Note : 7/10

    6- Puku puku tai chocolat/fraise : Quoi ? Vous n'avez encore jamais gouté aux Puku Puku Tai ?! Mais n'attendez plus et foncez ! Ces gâteaux sont absolument divins. Un gros biscuit avec à l'intérieur une mousse au chocolat (ou à la fraise selon le parfum). Ce n'est pas du tout écoeurant, bien au contraire. Foncez ! Je vous conseille cependant plus le chocolat que la fraise qui était un peu plus sucrée.
    Note chocolat : 9/10
    Note fraise : 7/10

    Dégustation Candysan

    Et enfin le second lot de gâteaux !
    1- Pandaro : On commence avec le petit bonus de Candysan. Des petits biscuits tout simples qui ne nous ont pas marqués plus que cela. Je ne me souviens même plus du goût pour être honnête...
    Note : 3/10

    2- Chocoballs : Alors en gros ce sont des Maltesers. Voilà. Nous sommes des fans de ces petits biscuits, donc c'était un franc succès. Cela dit, ce n'est pas du tout original. La note prend en compte le goût mais pas l'originalité pour cette fois. Ne vous attendez pas à quelque chose de transcendant bien que ce soit très bon !
    Note : 10/10

    3- Big Thunder : C'est une barre de chocolat et céréales, assez croustillante. Je crois avoir pris chocolat mais le goût ressemblait plus à du café, et je n'ai pas du tout aimé... Seule une amie a aimé. Après j'aime beaucoup la texture, le côté croustillant. Mais je ne m'attendais pas du tout à ce goût.
    Note : 5/10

    4- Un choco : Ces biscuits ont la particularité d'être dans de mignonnes petites boites animales. On a eu la vache (c'était au hasard). Et l'autre "originalité" est que les petits biscuits sortent par... le cul de l'animal. D'où le fait qu'elles ressemblent à de petites crottes au chocolat lol. Bon perso c'est juste ça que j'ai apprécié car sinon rien de génial dans le goût, je n'ai même pas trop apprécié. C'était un peu trop "industriel" pour moi. Mais je vous conseille de tester juste pour l'originalité du packaging !
    Note : 3/10

    5- Sakusaku Panda Pomme : Des petits biscuits goût pomme et chocolat blanc. Ils ne sont pas exceptionnels mais ils se laissent bien manger. Cela dit le "chocolat blanc" avait un goût un peu étrange, on a eu du mal à reconnaitre les saveurs immédiatement.
    Note : 6/10

    6- Donut Biscuits : Et on termine par un de mes derniers coups de coeur ! Des petits biscuits en forme de donuts. Au niveau du goût c'est très sucré, mais pas du tout écoeurant je trouve. Cela m'a fait penser un peu aux biscuits "palmiers" que l'on a en France. Mais en bien meilleur ! Et puis le petit sachet est vraiment adorable. Seule une amie n'a pas apprécié à cause de leur coté très "sucré". Donc je pense que tout dépend de nos préférences.
    Note : 7/10

    ~ Troisième partie : Les snacks salés ! ~

    Dégustation Candysan

    Voici le dernier lot, à savoir les biscuits salés, qui se comptent au nombre de 17 + une large sélection d'umaibo dont je vous parlerai à la fin.
    Du coup, regardons ça de plus près !

    Dégustation Candysan

    Dans ce lot très particulier, il y a eu peu de fervents à part moi en fait. Mais je reconnais qu'ils sont... pas banals du tout !
    1- Texas Corn Takoyaki : Ce sont des petits snacks en forme de petite boule comme les Dixi tomate qu'on a en France. On a bien le goût de Takoyaki dans ceux-là, et ça se mange vraiment très facilement. Rien d'exceptionnel, mais c'est un bon petit "encas"  pour l'apéro.
    Note : 6/10

    2- Umaka Mayonnaise : Des snacks type "curly" mais au goût mayonnaise. Et je l'avoue on a bien le goût de la mayo, mais celle industrielle. C'est pareil, ça se mange assez rapidement si on aime le goût, sauf que je doute que cela plaise à beaucoup car c'est particulier comme saveur.
    Note : 5/10

    3- Ika Taro : Ce sont des morceaux de calamar "humides" donc, et c'est... Vraiment spécial à manger. Il faut aimer le poisson ça c'est sûr. Pour ma part, il n'y a aucun problème, j'ai plutôt apprécié, mais la texture est étrange. Je conseille à ceux qui aiment vraiment les saveurs aux poissons.
    Note : 5/10

    4- Big Katsu : C'est un "bâtonnet" recouverte de chapelure, un peu "dure" à mastiquer mais que j'aime assez bien. C'est à la saveur "tonkatsu", donc porc pané. Pour moi on dirait plutôt du poulet pané. Ce n'est pas exceptionnel, mais perso je trouve ça sympa à grignoter. Et surtout ce n'est pas trop salé, donc pas écoeurant. Mais j'ai été la seule à apprécier.
    Note : 5/10

    5- Mochi Taro : De petits snacks absolument simples mais très addictifs. Ils n'ont pas un goût original sauf qu'ils ont ce "quelque chose" qui fait qu'on ne peut pas s'arrêter de les manger xD ! Je vous les conseille car ils ne paient pas de mine, mais on ne s'en lasse pas.
    Note : 6/10

    6- Gyu normal/curry : Les gyu sont des morceaux de viande séchée, un peu "dure" à mâcher je trouve. Je ne raffole pas de la saveur "normale", à savoir juste "viande". Mais celui au curry était vraiment sympa, on sentait bien le goût de l'épice, et cela relevait bien la saveur un peu face. Le gyu ne plait pas à tout le monde, mais je vous conseille de goûter une fois pour vous faire votre propre opinion !
    Note : 4/10

    7- Ama Ika Taro goût kimchi : On continue avec un morceau style gyu mais cette fois au poisson, puisqu'il s'agit de calamar séché. Alors on ressent énormément l'odeur du poisson, pareil je le conseille seulement à ceux qui aiment vraiment sinon cela risque d'écoeurer. Perso, je ne déteste pas, mais je n'en raffole pas. Cela dit, ce morceau était plus facile à mâcher que le gyu.
    Note : 5/10

    8- Wasabi Nori : C'est une feuille séchée au goût wasabi et... on sent vraiment la moutarde. Pour moi qui ne suis pas sensible, c'est passé crème, j'avais juste l'impression de manger une cuillère de moutarde pure. Par contre mon amie hypersensible n'a pas réussi à l'avaler. L'autre n'a pas essayé car cela ne lui faisait pas envie. A réserver aux amateurs de wasabi je pense.
    Note : 3/10

    9- Kabayaki Taro : C'est une anguille séchée. Donc encore du poisson, mais je l'ai trouvé moins intéressant que les calamars. Il manquait un peu de saveur. Et comme le gyu, il n'est pas facile à manger. Encore une fois, la texture est à tester, mais pour le goût je ne le conseille qu'à ceux qui aiment déjà de base.
    Note : 3/10

    Dégustation Candysan

    Voici les derniers snacks salés, hors umaibo !
    1- Salami Stick : Alors comme son nom ce sont des bâtonnets au goût de salami (donc saucisson). C'est hyper particulier comme saveur, j'ai même été la seule à vraiment apprécier. C'est assez fort, et mon amie hypersensible a même trouvé que ça "piquait" un peu d'où  le fait qu'elle n'a pas pu trop en manger.
    Note : 5/10

    2- Petit goût consommé de poulet : En gros ce sont des mini chips goût poulet, et aux oignons. Rien de folichon dedans, c'est exactement ce qu'on peut manger en France sauf que là ce sont leur version miniature. Pas d'un grand intérêt. Je tenterai une autre saveur plus originale la prochaine fois.
    Note : 4/10

    3- Pringles goût piment mexicain : Tout le monde connait les pringles. Forcément. Mais la saveur m'attirait énormément puisque c'était au piment. Et... même moi qui ne suis pas sensible je l'ai senti. Cela ne m'a pas piqué spécialement, mais pour ceux qui sont moyennement ou beaucoup sensibles, attention ! Mais le goût est génial.
    Note : 7/10

    4- Cheeza 4 fromages : Des snacks entièrement aux fromages ! L'odeur est très forte, mais perso j'aime beaucoup. On sent surtout le bleu d'auvergne je trouve, et un peu l'emmental. Le reste est un peu plus léger. Si vous aimez les snacks au fromage bien relevé, je ne peux que vous les conseiller !
    Note : 7/10

    5- Bakauke Pokemon : Comme vous vous en doutez on a pris ce sachet à cause de l'image, mais malheureusement il n'y aura rien de plus dedans ! Ce sont des snacks plutôt simples mais qui sont addictifs pour le peu qu'on aime le goût "maïs" salé.
    Note : 6/10

    6- Takoyaki Tei : Ce sont des boulettes de maïs soufflé, au goût takoyaki. Pour peu que vous aimez la saveur, foncez. C'est vraiment très bon, pas du tout écoeurant ni lourd. Et pour le coup, il y en a beaucoup à l'intérieur, par rapport aux autres sachets qui se finissent plus vite.
    Note : 7/10

    7- Tyran Habanero Spicy Rings : Et voici les snacks les plus piquants de la sélection ! Perso il faut vraiment que j'en prenne beaucoup en bouche pour ressentir le piquant mais mon amie un peu sensible le ressent déjà bien. Cela ne l'empêche pas d'en manger non stop tellement c'est addictif xD ! Je vous les conseille en tout cas.
    Note : 8/10

    Dégustation Candysan

    Je finis avec l'énorme sélection d'umaibo ; je les ai pratiquement tous goûté, je suis raide dingue de ces snacks xD ! Ce sont des bâtonnets de maïs soufflé, dont le goût est hyper ressemblant à celui qui est inscrit dessus. Par exemple, pour l'umaibo burger ou pizza vous aurez vraiment l'impression de manger un burger ou une pizza ! Pour la plupart d'entre eux, je leur ai mis des notes entre 8 et 10 (mon préférant allant pour celui au curry). Le seul que je n'ai pas apprécié plus que cela, car on y trouvait pas le goût c'est l'umaibo "légumes". Pour moi c'était plutôt umaibo "tomate". Bref, seule petite déception sinon, c'est une pure réussite !
    Voici la liste de ceux que j'avais pris : pizza, camembert, steak wasabi, curry, crevette, salade légumes, fromage, natto, tonkatsu, takoyaki et yakitori.
    Note : 8/10

    ________________________________________________________________________

    Voilà cet article est enfin terminé ! Bravo à ceux qui ont eu le courage de tout lire xD ! Mais j'ai surtout fait cet article pour ceux qui voudraient un jour commander et qui aiment bien avoir un avis avant. Si vous avez des questions n'hésitez pas à m'en poser, je serai ravie de vous répondre :)

    A bientôt !


    1 commentaire
  • Unboxing Zhao Ling'Er / Myethos

    Bonjour à tous ! :)

    Me revoilà pour un nouvel unboxing d'une figurine d'un fabriquant assez récent ; Myethos. Il s'agit d'un fabriquant d'origine chinoise, qui n'a pas encore beaucoup de figurines à son actif, mais qui se démarque déjà par l'originalité de ses personnages, mais aussi par ses poses non négligeables à mes yeux.
    La figurine d'aujourd'hui s'appelle Zhao Ling'Er, et est tirée d'un jeu vidéo "The Legend of Sword and Fairy". Je ne connais malheureusement ni le jeu, ni ce personnage en lui-même, je ne peux donc pas vous en parler trop, sous peine de vous dire des bêtises.
    Oui, certains me diront ; "Quoi ? Tu prends une figurine sans savoir qui elle est ni d'où elle vient ?" Eh bien oui. Parce que j'aime acheter si c'est un coup de coeur. Pas besoin de forcément tout connaitre pour avoir envie d'une chose. Et celle-ci m'a tapée dans l'oeil dès son annonce.
    C'est cependant la première fois que j'achetais une figurine de ce fabriquant, et je dois dire que j'avais quand même un peu peur du résultat final, bien que les précédentes sorties avaient eu leur succès. J'ai donc franchi le pas, et je l'ai précommandé dès le début. Je crois que les précommandes ont ouvert vers septembre 2016, pour une sortie originalement prévue en avril 2017. Elle n'est pourtant sortie que mi juin 2017. Deux mois de retard et aucune communication à son sujet. C'était la surprise. Là dessus c'est vraiment le GROS défaut de Myethos : ils ne communiquent absolument pas en ce qui concerne leurs figurines. Et c'est bien dommage.

    Sur ce, la petite présentation est terminée, passons désormais à la figurine en elle-même !

    Unboxing Zhao Ling'Er / Myethos

    Tout d'abord, comme vous pouvez le voir, la figurine est vraiment grande ; environ 30cm tout compris.
    Quand je l'ai reçue, j'ai également dû la monter en grande partie ; les fleurs de lotus n'étant pas installés, ni la cape, ni même sa tête en fait.
    Cela dit, elle se monte sans trop de soucis à priori, si ce n'est que j'ai eu un peu de mal au niveau des fleurs, car les embouts passaient limite.
    Malgré cela, la figurine est impressionnante. A première vue elle manque un peu de détails, mais elle reste très ressemblante par rapport aux images officielles.
    Mais nous allons voir cela de plus près !

    Unboxing Zhao Ling'Er / MyethosUnboxing Zhao Ling'Er / Myethos

     

     

     

     

     


    Commençons par sa tête ; bien qu'elle soit plutôt jolie, on peut lui faire deux trèèès légers reproches. Le premier concerne le visage en lui-même ; pour moi, il est un peu trop fin, comme si elle était "aplatie". Par rapport en plus à son corps bien imposant, cela peut paraitre un peu étrange, même si finalement tout dépend de l'angle par lequel on la contemple.
    L'autre détail concerne ses cheveux qui sont, certes, assez bien réalisés dans leur ensemble, mais je dois dire que cela manque un peu de finition en particulier au niveau du haut de sa tête.
    Mais, je chipote beaucoup je l'avoue. A coté de cela, je souligne sa très belle expression, un peu dans le vide, un peu pensive. Ainsi que ses magnifiques yeux bleus. Ses longs cheveux ondulés sous l'effet du vent créent aussi une atmosphère qui nous fait imaginer de suite le décor d'un champ de bataille.

    Unboxing Zhao Ling'Er / MyethosUnboxing Zhao Ling'Er / Myethos

     
    Petit focus sur la petite boule dorée que tient Zhao ; fait appréciable, cette petite boule est en deux exemplaires, au cas où qu'on en perde une. Elle a été plutôt facile à mettre étonnamment, et elle ne tombe même pas.

    Unboxing Zhao Ling'Er / MyethosUnboxing Zhao Ling'Er / Myethos

     
    Petit aperçu du derrière de la figurine ; comme je l'ai dit, ses cheveux au vent sont vraiment très réussis, mais je peux en dire autant de la cape. Les effets d'ondulation sont bien reproduits. On pourrait un peu reprocher le manque de détails sur la cape, mais ils n'ont fait que reproduire le personnage. De plus, les couleurs sont vraiment très belles. La cape est d'un beau rouge, tandis que ses cheveux possèdent quelques légères nuances de brun.

    Unboxing Zhao Ling'Er / MyethosUnboxing Zhao Ling'Er / Myethos

     

     

     

     

     

     

    Focus maintenant sur le devant de la figurine ; encore une fois il y a de jolies couleurs, et les ombres/ondulations du vêtement au vent sont toujours bien réalisés. La robe en elle-même reste simple puisque peu de motifs, mais les seuls qui y sont n'ont pas de défaut à mes yeux. Je n'ai pas non plus remarqué de peinture coulée, c'est vraiment une bonne finition !

    Unboxing Zhao Ling'Er / MyethosUnboxing Zhao Ling'Er / Myethos

     
    Pour ce qui est du bâton, je dois dire que j'ai été surprise de découvrir qu'il s'agissait d'un serpent enroulé tout autour. Je n'avais absolument pas réalisé sur les photos officielles, du coup j'ai été plus qu'agréablement surprise en découvrant ce petit détail. Le serpent est donc très bien réalisé, la seule chose c'est qu'on a l'impression qu'on peut retirer le bâton/le serpent de la main de Zhao, mais je n'ai pas réussi pour ma part. Du coup je ne sais pas si c'est juste une instabilité "normale", ou si on peut réellement le retirer. Dans le doute, je n'y touche plus haha.

    Unboxing Zhao Ling'Er / MyethosUnboxing Zhao Ling'Er / Myethos

     

     

     

     

     

     
    Analysons maintenant le socle en lui-même, qui est plus qu'impressionnant. Pour être honnête je ne sais pas trop à quoi je m'attendais en matière de "toucher", mais il est vrai que j'ai été légèrement déçue, car il a un coté très "plastique/jouet". Bon en même temps il est très lourd et impressionnant, je peux comprendre. Et ce n'est en soi qu'un petit détail comme le reste.
    Je tiens surtout à souligner l'effet de l'eau qui tourne et qui s'éjecte d'un coup, un peu à l'image d'un jet d'eau ou d'une petite cascade, et je trouve l'effet absolument magnifique ! Le rendu est vraiment beau, et on a l'impression que la figurine vole grâce à sa magie de l'eau.

    Unboxing Zhao Ling'Er / MyethosUnboxing Zhao Ling'Er / Myethos

     

     

     

     

     

     

    On en arrive au point le plus "négatif" de la figurine (et retenez bien les guillemets car franchement c'est aussi et toujours un léger détail). En effet, je compte parler à présent des fleurs de lotus qu'on doit enfoncer soi-même dans le socle, avec la peur à chaque fois de les casser tellement que la tige semble fragile. Mais le reproche ne concerne pas ce genre de choses, mais plutôt leur manque de détails.
    En effet, l'intérieur de la fleur est un simple rond jaune, et la fleur également manque clairement de relief, d'ombres, ou quoique ce soit d'autre. Les feuilles ne sont pas en reste, mais ont l'avantage de n'être "que" des feuilles, du coup ça passe un peu mieux, bien qu'on regrette leur manque de détails également.

    - - - - - - -

    Et voilà ! Cet unboxing est à présent terminé :)
    J'espère qu'il vous aura plus ! Qu'en avez vous pensé ? Est ce que c'est une figurine qui vous fait envie ?
    Etes-vous aussi du genre à acheter une figurine sans connaitre son origine ou le personnage en lui-même ?
    N'hésitez pas à répondre ! ^^

    Sur ce je vous laisse, et je vous dis à bientôt pour un prochain unboxing ! (avec format vidéo cette fois j'espère !)

    Unboxing Zhao Ling'Er / Myethos

     


    2 commentaires
  • Final Fantasy Type-0 / PS4

    J'ai joué à...

    Inscrit dans le projet "Fabula Nova Crystallis", même s'il en est soi disant sorti pour être indépendant, Final Fantasy Type-0 est d'abord sorti sur PSP en 2011, avant d'avoir eu son portage sur PS4 en 2015.

    ~ Histoire ~

    Type-0 se déroule dans le monde d'Orience, divisé en quatre régions : Rubrum, Milites, Concordia et Lorica. Chacune de ces régions possède un cristal qui confère force et/ou magie, mais joue aussi sur la mémoire ; en effet, tous les souvenirs liés aux défunts sont effacés de la mémoire collective. Un jour, le maréchal Cid Aulstyne décide de rompre le traité de paix et d'entrer en guerre avec les autres régions. Seul Rubrum parvient à se défendre, grâce notamment à la Classe Zero, constituée d'élèves exceptionnels. Au nombre de quatorze, ils vont tout faire pour libérer Orience de l'emprise de Milites.

    ~ Mon avis : les points négatifs ~

    A mes yeux, Final Fantasy Type-0 est loin d'être parfait, et comporte beaucoup d'imperfections, que ce soit sur le plan du gameplay, ou bien sur les trous scénaristiques.
    Déjà il faut savoir que le jeu doit être fait au moins deux fois pour pouvoir le comprendre dans son ensemble ; la première partie ne servant, au final, qu'à être un "entraînement" pour les joueurs. Il faut attendre le new game + pour profiter pleinement du jeu, de ses quêtes annexes, et donc de son histoire.
    Pas que cela m'en déplaise vraiment, mais j'aurai quand même préféré plus d'explications ou d'indices lors de ma première partie. Lorsque j'ai fini le jeu, j'étais en mode "Mais il s'est passé quoi ? Et le méchant en fait... pourquoi il était méchant ? Et pourquoi ces deux là reviennent ?". Bref j'avais plein de questions, maintenant à tête reposée j'ai élaboré mes propres théories (et j'ai aussi fouillé un peu sur le net j'avoue), cela dit j'aurai aimé un peu plus d'explications.
    Surtout sur le méchant du jeu. Le graaaand méchant. Vraiment ? Pour moi il est terriblement oubliable, il n'a aucun intérêt.
    Ensuite, toujours en ce qui concerne l'histoire ; qu'est ce que les scénaristes ont fumé pour le chapitre 8 ?! Sérieusement ? J'ai trouvé l'enchaînement entre le 7 et 8 tellement... incohérente, incompréhensible. Sans spoil, mais j'étais choquée, et pas du tout dans le  bon sens. Et on nous parle de plein de choses qu'on est censés connaître sauf que... non ? Et ce délire avec l'Agito mais... Enfin, je ne sais pas, c'est quelque chose de très important, sauf qu'ils n'en parlent jamais avant. Tout comme la légende, ou le Livre Sans Nom, ou plein d'autres trucs encore que je n'ai pas dû retenir.
    Malheureusement la plupart des Final Fantasy sont ainsi ; si on ne lit pas les centaines d'archives présentes dans le jeu, on ne comprendra rien. De plus, même s'il n'est apparemment plus dans le projet Fabula Nova Crystallis, Type-0 reprend la mythologie développée dans Final Fantasy XIII. Donc ceux qui n'y ont pas joué, allez comprendre qui sont les L'Cie, ou la déesse Etro, ou j'en passe. Il manque des informations aux joueurs si celui-ci ne fait que jouer à Type-0. La mythologie a une vraie importance dans la série Fabula Nova Crystallis. Et si on ne la connait pas... C'est gênant pour la compréhension totale du jeu.
    Enfin, outre l'histoire, le plus gros défaut du jeu, selon moi, est son manque de fluidité. Alors je ne saurais dire si c'est juste un très mauvais portage, mais le jeu s'enchainait horriblement mal. Que ce soit les personnages qui n'avaient pas le temps de finir leur phrase que la scène se coupait, ou bien encore les cinématiques découpées en petits morceaux, nous laissant jouer 30 secondes avant de reprendre... Oui j'ai eu ce souci dans le chapitre 8 ; une fois à Akademia, une cinématique se déclenchait toutes les 5 secondes, me laissant de répit entre deux que pour me faire tuer par un monstre. Bien. Pas du tout fluide.
    Ha et autre petit défaut à mon goût ; la répétition. Quoiqu'on en dise, ce jeu ressemble beaucoup aux derniers sortis ; c'est tout autant une ligne droite qu'un FF 13. Il a une bonne panoplie de quêtes annexes, néanmoins on se contente de faire une mission / du temps libre / une mission / du temps libre. Peu d'attrait pour le monde autour de nous malheureusement.

    ~ Mon avis : les points positifs ~

    Oui, car il y en a quand même. Et pour bien commencer en contradiction, je parlerais de l'histoire. Malgré ses défauts, l'histoire de Type-0 est, certes basique, mais intéressante, surtout lorsqu'on creuse en profondeur. Il donne vraiment envie d'y rejouer pour découvrir d'autres facettes du jeu, comprendre qui sont vraiment les membres de la classe Zero, et j'en passe. Sur bien des points, il m'a fait penser au jeu Undertale. Je n'en dirais pas plus pour ne pas spoiler, mais il faut bien gratter pour comprendre les ficelles et les rouages de ce jeu plein de rebondissements. Et ça, j'ai aimé.
    Ensuite, je ne peux pas ne pas parler des personnages. Ils sont beaucoup, rien que les protagonistes sont au nombre de 14. Et je ne parle pas de l'intrigante Dr Arecia, du scientifique Kazusa, des adorables petits Moggles, de la touchante Aria, etc. A la rigueur, le seul avec qui j'ai eu du mal c'est Machina, l'un des "héros". Son développement m'a plus déçue qu'autre chose, et je trouve même que cela manquait d'émotions. Mais peut-être faut il justement refaire une partie pour mieux le cerner. De même, je pensais (peut-être naïvement) que l'un des plus développés serait Ace. Que nenni. En fait, comme tous les autres, il faut leur parler lors des temps libres. Dans mon cas, j'ai assez bien aimé ce côté là même si, encore une fois, une partie n'est largement pas suffisante pour tous les découvrir. Malgré tout, les personnages sont tous attachants à leur manière et j'ai pris un réel plaisir de vivre cette aventure avec eux.
    Enfin, je dois mettre en avant l'OST, que je trouve parfaitement réussie dans cet opus (bon, okay, c'est rare quand je n'aime pas la musique d'un FF). Cela dit, dans celui-là, beaucoup de musiques étaient marquantes, et collaient parfaitement à la situation. Elles m'ont fait ressentir de l'émotion, et principalement grâce à la chanson thème interprétée par le groupe Bump of Chicken (par contre je ne parlerai pas de la traduction pas très lisible au début, hahem).

    ~ Petit fait amusant ? ~

    Je ne savais pas trop où le placer, car ce n'est ni un point négatif, ni un point positif à mes yeux. C'est simplement que nombre des personnages de Type-0 ressemblent énormément à ceux des précédents Final Fantasy, selon moi bien sûr - n'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez.

    - Queen ressemble beaucoup à Quistis (avec un caractère assez semblable).
    - Cater est un mixte entre Selphie et Yuna FF X-2 pour le physique (avec les flingues en plus pour cette dernière) et Rikku en caractère.
    - Cinque a souvent les mêmes expressions/gestes que Aerith dans Crisis Core.
    - Seven est le PORTRAIT CRACHE de Lightning.
    - Eight c'est Zell... sans les cheveux blonds mal coiffés.

    Voilà j'ai surtout retenu ceux-là, mais si vous en avez d'autres, dites le moi !

    - - - - - - - - -

    Sur ce, cet article sur Final Fantasy Type-0 est terminé ! N'hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé, je n'ai pas voulu entrer trop dans les détails, mais je serai ravie d'en discuter avec vous si vous avez des remarques à me faire :) !

    A la prochaine !


    1 commentaire
  • Unboxing Holo / Kotobukiya

    Bonjour à tous ! :)

    Me revoilà aujourd'hui pour vous présenter une nouvelle figurine reçue hier, et que je ne pensais jamais avoir de ma vie vue son prix exorbitant xD. Il s'agit du personnage de Holo - Spice & Wolf.
    Après mon "husbando", je m'attaque cette fois à ma "waifu" ultime.
    Sans que je ne puisse l'expliquer j'adore ce personnage, et c'est grâce aux 10 ans de la série qu'on a le droit à cette réédition.

    Unboxing Holo / KotobukiyaLa première version de cette figurine est sortie en 2009. Elle en est désormais à sa 4ème édition (à peu près une tous les trois ans en fait). Elle a donc toujours eu un immense succès, et dès ses ruptures en stock, elle se revend à plus de 100-150€. Je suis donc vraiment contente d'avoir pu me la procurer cette fois là.
    Pour autant, elle n'est pas parfaite, loin de là. Réédition ne signifie pas nouvelle figurine. Elle est donc plus ou moins comme celle de 2009 à quelques détails près.

    Pour commencer, Holo est ici représentée dans sa petite robe vert pâle, les bras tendus, comme si elle était en train de marcher au gré du vent sur une plaine. Les couleurs sont plutôt fidèles aux illustrations. La seule chose c'est qu'elles sont un peu fades et ternes. Cela dit tout est cohérent entre eux, et la figurine donne une sensation de douceur lorsqu'on la voit.

     

    Unboxing Holo / Kotobukiya

    La petite particularité de cette figurine est son socle. Rien cependant de folichon, mais j'ai apprécié avoir une fausse herbe sous ses pieds, pour vraiment donner l'impression qu'elle est dans une plaine. La texture fait vraiment "faux gazon" et de petites "herbes" se baladent tout autour. Il ne faut pas trop y toucher je pense pour ne pas l'abîmer.
    J'ai eu un peu de mal à enfoncer ses pieds dans le socle, les trous étaient vraiment tout justes.

    Unboxing Holo / Kotobukiya

    L'autre particularité (à mon sens un défaut mais bon), c'est le fait que la figurine soit presque entièrement démontable, un peu à la manière d'une nendoroid. Dès que je l'ai prise, sa queue est tombée, elle est donc amovible. Du moins c'est l'idée de base mais on ne peut pas trop la bouger sous peine qu'elle retombe. Ensuite, on ne voit pas trop sur la photo mais sa taille est marquée par le fait qu'on puisse détacher le haut du corps. Cela permet ainsi de retirer la jupe de Holo si on le souhaite. Pour ma part je trouve que ce n'était pas nécessaire, et du coup cela donne surtout une finition non terminée. C'est le défaut de cette figurine à mes yeux, l'impression d'avoir une nendo grandeur nature mais sans tous les accessoires qui vont avec.

    Unboxing Holo / Kotobukiya

    Unboxing Holo / Kotobukiya

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La figurine de coté et vue de dos. Il y a bien un effet de "cheveux au vent/vêtements qui se soulèvent" et je trouve ça plutôt joli. Les cheveux ne sont pas trop détaillés, forcément puisqu'elle est ancienne et la qualité moindre par rapport à d'autres fabricants. Néanmoins on voit quand même un peu d'effets d'ombres et des plis, ce qui rend la figurine un peu plus réaliste.

    Unboxing Holo / Kotobukiya

    Enfin voici Holo de face, et notammetn son visage. Ses petites oreilles sont vraiment adorables. J'apprécie surtout les petits rougissements sur ses joues, c'est discret, mais on les voit, et cela lui confère une attitude absolument mignonne et irrésistible ♥ Elle fait vraiment innocente dessus, et c'est une part de sa personnalité bien retransmise à ce niveau-là.

    Unboxing Holo / Kotobukiya
    Keita Koume - Spice & Wolf

    Et voilà ! C'est tout pour cet unboxing ! Il y avait un peu moins de choses à dire que pour la figurine de Sanzo, mais j'espère que cela vous aura plu quand même :)

    N'hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé !


    4 commentaires
  • Quoi de mieux que de commencer cette rubrique avec le St-Graal ?

    C'est à l'annonce du nouvel anime, Saiyuki Reload Blast, et des festivités pour les 20 ans du manga (oui, oui déjà 20 ans), que le constructeur Kotobukiya a mis sur chantier une figurine de Genjo Sanzo, d'une échelle 1/8, pour une hauteur totale de 19cm.

    Unboxing - Sanzo / Kotobukiya / ARTFX J

    Le personnage est assis sur une tête de Bouddha, sûrement décapitée suite à une bataille. On peut d'ailleurs voir les éclaboussures de sang sur le vêtement blanc cassé de Sanzo. Il est également en train de remettre des munitions dans son revolver. La scène, même si non dynamique, sous entend une histoire, une situation, et pose un sacré décor.
    La figurine est lourde ; sur le colis il était marqué 1.5kg, donc je pense qu'elle doit bien faire 1kg à elle toute seule, ce qui est pas mal.

    Unboxing - Sanzo / Kotobukiya / ARTFX J

    Bien que critiquée, l'expression de Sanzo est parfaitement retranscrite je trouve. Il faut dire que le style de Minekura Kazuya est inégalable et il est très difficile de le reproduire. Néanmoins, à mon sens, Kotobukiya a réussi le pari, et offre ici un Sanzo aux yeux tombeurs, aux longs cils, et à l'expression blasée, à la limite indifférente. Ses yeux sont d'un très beau violet, et ses cheveux, même si un peu "châtains", nous donne vraiment l'impression qu'ils sont aussi dorés que le soleil (dixit Goku).

    Unboxing - Sanzo / Kotobukiya / ARTFX J

    Ici vous pouvez voir le haut de la tête de Bouddha, et la partie brisée de la statue tout à gauche. Sanzo a posé sa couronne sur la tête. Les effets "froissés" sont vraiment très bien réalisés, que ce soit au niveau de la couronne, que des pans de la robe de Sanzo. De plus, la couronne possède même un éclat "doré", tout comme le "plastron" qu'il porte à son torse.
    En ce qui concerne Bouddha, les détails sont impressionnants. Même si on ne voit pas toute sa tête, on le reconnait facilement. Vous pouvez également voir ici le sol, qui a une texture très granuleuse au toucher, ce qui donne encore plus une sensation de réalisme.

    Unboxing - Sanzo / Kotobukiya / ARTFX J

    Voici un plan un peu plus rapproché de la tête de Bouddha ; on peut y voir sa bouche et une partie de son oreille brisée. Ce qui est vraiment appréciable c'est le détail des fissures, elles sont plus ou moins profondes, et on a même quelques débris à côté, qui montre très bien la violence du choc.
    Petit bonus, on remarquera que les chaussures de Sanzo ont un petit effet "vernis" à la lueur de la photo xD ! Avec des chaussettes blanches, il pourrait nous faire un petit Moonwalk, je dis ça je dis rien.

    Unboxing - Sanzo / Kotobukiya / ARTFX J

    Voici l'arrière de la tête de Bouddha. L'effet "décapité" est vraiment  bien représenté, comme vous pouvez le voir. La texture est aussi très reproduite, on a la sensation de toucher une vraie statue brisée. Que dire de plus ? Les cheveux de Bouddha ont tous subi une minutie impeccable, certains sont cassés, d'autres sont intacts.

    Unboxing - Sanzo / Kotobukiya / ARTFX J

    Voici le "côté" si je peux dire. Bon en toute honnêteté, je ne sais pas trop ce que c'est censé représenter. Cela dit je trouve ça bien fait, le seul inconvénient c'est que j'ai eu l'impression que c'était très fragile. Je n'ose pas trop y toucher de peur que ça se casse (à moins que ça s'emboîte mais soyons sérieux, je ne tenterai même pas l'expérience).

    Unboxing - Sanzo / Kotobukiya / ARTFX J

    Voici un petit aperçu de la partie "tâchée" de Sanzo. Personnellement je suis fan de l'effet "éclaboussures". On a vraiment l'impression que cela vient d'être fait, et on voit bien les "traînées" sur les pans de sa robe. Bon on voit peut-être assez mal avec la photo, j'en suis désolée, mais en tout cas, croyez-moi c'est bien fait !

    Unboxing - Sanzo / Kotobukiya / ARTFX JUnboxing - Sanzo / Kotobukiya / ARTFX J

     

     

     

     

     

    Voilà un petit aperçu du devant et du derrière de Sanzo. Pour ma part, j'adore le côté "doré brillant" de son "plastron", et je trouve le travail incroyable fait au niveau de son sûtra. Tout est absolument à l'identique, et cela a dû prendre un temps fou. De plus le sûtra n'est pas "statique", il a des effets "d'ondulation", comme s'il "bougeait".

    Unboxing - Sanzo / Kotobukiya / ARTFX J

    Désolée pour la qualité, mais c'était pour vous faire un plan rapproché du revolver. On a un peu une "dynamique" car on voit bien Sanzo ouvrir son revolver pour y remettre des munitions, et s'apprêter à le refermer. C'est léger, mais cela donne une autre dimension/histoire à la figurine.

    Unboxing - Sanzo / Kotobukiya / ARTFX J

    Et voilà ! Cet unboxing en images est enfin terminé ! J'espère que cela n'a pas été trop indigeste et que vous avez apprécié pour un premier article :) Si vous avez des conseils à me donner pour améliorer le format, n'hésitez pas !

    En conclusion pour ma part, la figurine de Sanzo de Kotobukiya est une vraie réussite, et j'espère de tout coeur qu'ils feront les autres protagonistes ! Vu comment celle de Sanzo s'est bien vendue, il y a peut-être de l'espoir !
    En tout cas, elle est clairement ma plus belle figurine pour le moment :)

    N'hésitez pas à me laisser votre avis, et un énorme merci à tous ceux qui m'ont lu jusqu'au bout ! ^^

     


    3 commentaires